First Impact

• Welcome in a new world •
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Antalès Benz, ou le macchabé tricolore

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Antalès Benz

avatar

Messages : 10
Date d'inscription : 19/10/2012

MessageSujet: Antalès Benz, ou le macchabé tricolore   Ven 19 Oct - 23:02



»Fiche technique de la morgue «


» Feat: Écrire ici
» Nom: Benz
» Prénom(s): Antalès
» Surnoms: Le Macchabée
» Âge: Inconnu
» Groupe: Stigmi

» Métier: Fuyard/cobaye professionnel

» Si androïde, Capacités:
  • Insensible à la douleur, du fait qu'il est composé de plusieurs bout de gens. Il ne ressent ni chauds, ni froids, ni faim également...
  • Armée de main griffu de 15 centimètres de long



»Oh mon Dieu : un macchabée ! «

Antalès est une grande perche au physique impressionnant : plutôt costaud, ce n'est pourtant pas la première chose que l'œil de l'observateur avisé verrait. Il observerait plutôt une vue qui pourrait tenir du vampire, si celui-ci n'était pas une fausse vérité que les voraces écrivains d'histoire insipide raconte vainement à leurs publics. Non, ce qui choque vraiment, c'est ses diverses taches de couleurs sur la peau. L'homme est en effet fabriqué : des morceaux de peau de divers personne, assemblé pas des points de sutures, telle une vielle étoffe mainte et mainte fois reprisé. Sa tête, quand a elle, reste intact et donc humaine : elle a la particularité de ressembler à celle de Williams Blake, si l'on excepte les lèvres noires. Il possède donc des cheveux et des yeux noirs, aussi sombre que les ombres nocturnes qui hantent les cauchemars. Son visage est charmant et affiche souvent un air sur de lui, voir narquois, bien qu'une douce étincelle malveillante reste visible au fond de ses yeux.
Parlons maintenant des mains du jeune homme. Le seul mot qui pourrait illustrer avec exactitude ces appendices est griffe. Parfaitement, car ses ongles sont en effet recourbé et saillant comme des serres, propres au combat et au déchiquetage, comme les animaux et les bêtes carnivores. Ses mains sont plutôt grandes, donc plus meurtrières et efficace à la strangulation que la normal. Mais, cet état de fait ne change rien au but de la conception d'Antalès : n'est il pas l'Arme Ultime ?

»Dit, t'es qui le rapiécé ? «

La principale caractéristique d’Antalès est sans doute son cynisme dont l'homme fait preuve à tout moment. Il privilégie les phrases longues aux phrases nominales, ayant l'amour du beau verbe et de la tournure alambiqué. C'est peut-être car son esprit est tout aussi rapiécé que son corps, d'après lui. Quoi qu'il en soit, le jeune homme à une personnalité changeante au gré de ses humeurs : tendre en amour, meurtrier en haine, explosif pendant ses colère, tranquille lorsqu'il est calme, discret lorsqu'il hère en ville... Les seules choses qui sont fixe chez lui sont ses deux grands désirs qu'il refoule au fond de lui : comprendre quel est le mystère qui rode autour de l'ancien Laboratoire 66 et essayer de percer les voiles du passé. Pour cela, il haït particulièrement les laborantins qui créait et créent encore des Stigmas, les membres du gouvernement qui cache les secret de sa naissance, les enflures de Voids et de Dixiis qui passent leurs vies à le poursuivre et à tenter de le détruire. Si on devait parler des centres d'intérêt de ce cher Antalès, nous commencerons par dire qu'à ses rares moments perdus, monsieur lit de la poésie. Parfaitement, des poèmes, d'un artiste obscur et inconnu nommé Ruthar Daubrim, qui a écrit quelques poèmes peu connu, voir complètement tombé dans l'oublie. L'homme aime également certains chanteurs, et apprécie de s'endormir aux sons du groupe à la mode DALOCOVI, quand il a accès à ses doux péchés mignons...

» Où l'on découvre que Lyner est un boulet fou...«

Histoire:
Deux ans plus tôt. Complexe 66.
Mac Zaren déposa son scalpel sur la table d'opération à coté de lui. Cela avait été une des premières opérations grandeur nature de son plan : en effet, il avait tenté de créer un être vivant robotique comme les fameuses Dixiis, tel la femme qu'il aimait. Mais ce n'était pas sa faute si il avait commit cette acte horrible et contre nature de robotisé un être humain : il l'avait fait à cause de sa passion pour ses êtres si parfait qu'était les Dixiis. Il ôtât doucement les gants en latex et le masque en plastique pour protéger la chambre stérile, alors qu'il quittait le laboratoire. Dieu que cette création était étrange, pourtant, il en ressentait une espèce de fierté à l'idée d'avoir réussi cet exploit brûlant de nouveauté. Il avait eu l'audace de tenter cette expérience folle, au nez et à la barbe du nez du gouvernement. Et ce n'était pas cela qui allait l'arrêter : il avait gouté à ce poison et désirait se faire une petite armée de personne semblable à l'homme attaché à la table d'opération.

Pris d'un soudain désir macabre, il retourna voir le corps qu'il venait d'opérer, et passa la main le long de la peau pâlotte du visage, effleurant les cheveux d'ébène et les lèvres sombres et closes. Ainsi, il avait le sosie de cet imbécile de Williams sous les yeux. Quoi demander de plus ? Il allait manipuler l'autre tête de projet pour garantir sa sécurité : seul Williams risquerait sa peau dans l'affaire.

Le scientifique aux cheveux bleus eut soudain une idée : il ne voulait pas voir ce corps bouger et être dirigé par quelqu'un : il lui trouvait toute sa beauté dans le plus simple appareil que Dieu offrit à Adams. Il voulait le cryogénisé dans une capsule de survie, pour garder à jamais la trace de ce par quoi tout son projet allait commencer. Il ordonna qu'on branche la capsule de gel dans son laboratoire secret par téléphone, et joua avec une des coutures du cobaye avant de se décider à le transporter jusqu'au laboratoire dix minutes plus tard. Il souleva seul le symbole de sa réussite et le plaça dans la capsule, avant de lancer le programme. Le corps se coiffa d'une fine couche de givre, et ce fut fini. Lyner sortit alors du complexe 66 et laissa le premier test sans jamais lui permettre de se réveiller, laissant le sosie de son ami dans son cercueil de glace.

--- Époque actuelle ---
Lyner Mac Zaren claqua la portière de sa luxueuse voiture avec rage. Lorsqu'il avait appris par le biais des informations qu'un séisme avait eu lieu à cet endroit, il avait pris de gros risques en quittant son bureau pour vérifier si le complexe 66 était intact. Il avait peur que la capsule ait été détruite, et sa première expérience avec. Et ses craintes s’étaient renforcées en voyant la façade bien amoché du bâtiment. Le mur était en effet fracturé, laissant une grande ouverture à tous les cafards et autres bestioles nécrophage. Il passa par ce trou au lieu de déverrouillé la porte blindé, et se balada dans les couloirs pour rejoindre en vitesse la salle de la capsule : si elle avait été brisé, il retrouverait le corps putréfié de son expérience. Ouvrant la porte de la salle ou se trouvait le sas de décontamination menant à la salle ou se trouvait le corps, il pianota fébrilement sur le clavier numérique sécurisant la zone, mais le génénérateur de secours ne permettait pas l'ouverture de la porte. Il avisa alors la cavité qui avait l'air dirigé vers la salle en question et l'emprunta. Ses souliers de luxe en prirent un coup à cause de la boue et de l'eau, mais il traversa vaillamment. Une fois arrivé dans la salle de la capsule, il avisa la porte du cryogéniseur défoncé par les secousses précédente. Cherchant le corps du regard, il ne le trouva point

"Curieux", se dit-il. Les bêtes sauvages n'avaient pas pu tirer le corps à l'extérieur pour le manger, mais il n'était plus là. Or, il avait déjà essayé de réanimer le corps, et le sang ne circulait pas dans les veines : le corps était bien mort. Mais comment avait-il pu sortir de là ? C'est alors qu'il eu le déclic.

Le cryogéniseur était un modèle de soins. Il avait peut-être réparé le corps pendant ses deux ans de cryogénisation. La logique le frappa comme une évidence, et tout s'enchaina soudain : le cœur du macchabé avait été relancé par les secousses, et le sang s'était mis à circuler. L'Intelligence Artificiel implanté dans le cerveau du mort lui avait permit de fuir. Lyner lâcha un juron : le macchabée était en liberté ! Si la population le découvrirait, il risquait de remonter jusque lui !de fils en aiguille, ils verraient ses projets et risquait de l'exécuter ! Pas de doute, Lyner devait retrouver ce mort si encombrant...


» In Real Life «

» Comment tu t'appelles ? Aetyhs Affilion. Quoi, vous me connaisez pas ? Je suis le gars qui squatte la CB et fait des misères à Lenny !
» Tu es né quand ? On veux te souhaiter un Bon Annif' ! 27/02
» Comment t'es arrivé(e) chez les nous ? Par la porte ?
» T'en penses quoi, de notre forum ? J'aime la V3
» Ça fait longtemps que tu fais du RP ? Un an !

» Code: Je suis un gentils DC O/


© BlackDream



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
BlackDream
FONDA | Give me candies and nobody will get hurt.
avatar

Messages : 97
Date d'inscription : 21/04/2012
Age : 21

MessageSujet: Re: Antalès Benz, ou le macchabé tricolore   Sam 20 Oct - 4:08

    Pas mal, la fiche. L'histoire est intéressante =)
    Par contre, il faut le code et l'avatar utilisé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://firstimpact.forumgratuit.be
Williams Blake
STIGMATISEUR | Créateur de Stigmas
avatar

Messages : 64
Date d'inscription : 11/05/2012
Age : 21
Localisation : La où il y a du café ! *-*

Carte d'Identité
Âge: 29ans!
Vie&Relations:
Couleur : Black

MessageSujet: Re: Antalès Benz, ou le macchabé tricolore   Sam 20 Oct - 8:57

Je peux pas éditer la fiche de mon tel >.<

Code:

Avatar: Alors... Original création de Takeshi Obata
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
BlackDream
FONDA | Give me candies and nobody will get hurt.
avatar

Messages : 97
Date d'inscription : 21/04/2012
Age : 21

MessageSujet: Re: Antalès Benz, ou le macchabé tricolore   Sam 20 Oct - 21:52

    No soucis, fiche validée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://firstimpact.forumgratuit.be
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Antalès Benz, ou le macchabé tricolore   

Revenir en haut Aller en bas
 
Antalès Benz, ou le macchabé tricolore
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 3- Heidi Klum vs Nikki Benz
» NOE GRIFFON OU ?? TRICOLORE URGENT FOURRIERE 62
» 2-Nikki Benz vs Rogere
» CANICHE/GRIFFON M 2/3 ANS TRICOLORE BETHUNE 62 URGENT
» Caolan , le chat tricolore aux yeux bleus.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
First Impact :: Administration :: ✖ Présentation :: × Présentations validées-
Sauter vers: